April 5, 2020

Please reload

Posts Récents

Catherine Gueguen, pédiatre : La bienveillance est fondamentale pour l’enfant et l’adolescent !

February 6, 2017

1/4
Please reload

Posts à l'affiche

Ces drôles de zèbres

December 1, 2017

 

Je vous invite à écouter l'excellent documentaire de France Culture, le 26/11/2017 dont voici le lien :

 

 <iframe src="https://www.franceculture.fr/player/export-reecouter?content=674fae3a-8218-11e5-8e9e-005056a87c89" width="481" frameborder="0" scrolling="no" height="137"></iframe>

 

 

Collection Enquêtes

Un documentaire de Nicolas Oudin et Christine Robert

Prise de son : Georges Tho et Ivan Turk

Mixage : Benjamin Vignal

 

Comment est-il possible qu’un individu classé à « fort potentiel » ou à « Haut Quotient Intellectuel », puisse vivre si mal sa singularité ?

 

Une intelligence hors normes devrait être un cadeau du ciel, un don qui permettrait une vie épanouie, une vie professionnelle remarquable. Alors pourquoi y a-t-il tant d’adultes surdoués malheureux ? Pourquoi d’anciens enfants, dits précoces, sont aujourd’hui dans des situations d’échec social, sentimental ou professionnel ?

 

Un enfant précoce ne se fait pas rattraper par ses camarades de classe, il devient simplement un adulte surdoué. Qui sont-ils « ces drôles de zèbres », comme les nomme Jeanne Siaud Facchin, psychologue praticienne. Des zèbres qui se fondent dans la masse des équidés mais qui s’en distinguent à la foi par leurs rayures de camouflage, toutes différentes les unes des autres, faisant d’eux des êtres à part.

Ils sont porteurs d’une « intelligence autrement » indissociable d’une grande sensibilité et d’une extrême réceptivité émotionnelle et sensorielle. Cette hypersensibilité, vulnérabilise et fragilise mais peut également donner à la personnalité un caractère décalé, souvent attachant.

 

Bon nombre d’adultes surdoués, finissent malgré tout par trouver un équilibre dans leur vie tout en restant différents. Cependant combien sont-ils à ignorer leur potentiel intellectuel, même si au fond d’eux une petite voix leur dit que quelque chose ne tourne pas rond.

 

Avec les zèbres :

Mathilde , chargée de projet

Sandrine , salariée gestionnaire à la Poste

Marie , étudiante en philosophie

Tiana , étudiante

Cédric , consultant en stratégie

Bruno , architecte

Jeanne Siaud-Facchin fondatrice des centres Cogitoz

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous