28 septembre : Nouvelle grève des psychologues !



Les raisons sont toujours les mêmes que celles du 10 juin 2021 : https://www.muriel-houssais.com/single-post/10-juin-2021-grève-des-psychologues


Le gouvernement passe en force, sans concertation avec les syndicats et fédérations de psychologues, avec l'ignorance de la pratique en libéral et le mépris du travail des psychologues, dans une démarche électorale écoeurante.


Les psychologues ne sont bien entendu pas opposés au remboursement des consultations ! Mais pas dans ces conditions indignes.


Parlons chiffres : Ce qui est prévu par le gouvernement :

30 € la consultation de 30 minutes, sur "adressage" médical ! Règlement à la fin des 8 séances !


1/ En fait, il s'agit d'une prescription médicale appelée "adressage". Non !

Les patients doivent pouvoir consulter en toute confidentialité sans en informer leur médecin. De toutes façons, peu de médecins adressent des patients. En revanche, la prescription de médicaments s'envole ...


2/ 8 séances renouvelables pendant 2 ou 3 ans (le ministre ne savait pas ce matin !). Non !

Cela signifie qu'on s'engagerait sur une thérapie pendant 4 mois chaque année (au rythme de 2 séances par mois) et hop, on reprend l'année suivante et ainsi de suite ? Mais cela n'a pas de sens.

Le psychologue ne serait payé qu'à la fin des 8 séances, soit 4 mois après le début du travail (voire 5 mois car mon expérience sait que la sécurité sociale ne paie pas à réception de facture).


3/ Le ministre a annoncé la semaine dernière que ce n'était pas 30 € de l'heure et que "les psychologues n'auraient qu'à baisser leur temps de consultation ..." (Mais comment peut-il prononcer une telle ineptie !).

(Aujourd'hui, la fourchette des honoraires en fonction du territoire se situe entre 50 € et 70 €).

Mes consultations sont environ de 45 minutes et la première consultation dépasse souvent les 2 heures.

Depuis la Covid, le bureau doit être nettoyé et aéré après chaque séance + prise de notes après la consultation.

Donc cela fait 1 heure par patient.

Si en fait, cela fait 30 € de l'heure la consultation (et non mon "salaire") !


4/ Après un rapide calcul de la totalité de mes charges, il devrait me rester en "salaire" net imposable moins de 10 € la consultation ... sans parler du travail annexe non rémunéré (formations, supervision, rédactionnel, lecture de documents, préparation des séances, appels téléphoniques, administratif, ...) et des congés non payés.*


==> Vous ... Avec un Bac+5 auquel s'ajoutent des formations continues, travailleriez-vous pour ce salaire ? Pour 70 heures de travail par semaine ? Et être payée 5 mois après le début de votre travail ? ... Je ne pense pas !


La solution est "d'ubériser" la profession ? ... Des thérapies au rabais ? C'est indigne, inefficace et irrespectueux pour les patients et pour nous-mêmes professionnels. Quelle honte !

Il y a d'autres solutions, par exemple embaucher dans les centres publics à un juste salaire (CMP, CMPP, hôpital, ...) ou baisser les charges d'entreprise des psychologues libéraux et là, nous pourrons diminuer nos honoraires.


En conclusion, selon les mesures décidées aujourd'hui : Je ne ferai pas partie de cette plateforme de remboursement par la Sécurité Sociale.


(Je continuerai à rédiger des factures pour les mutuelles).


Jusqu'à présent, je ne suis pas allée manifester pour ne pas annuler les consultations prévues avec mes patients mais je fermerai probablement le cabinet la prochaine fois.


Une consultation en psychologie n'est pas un bien de consommation !



* Je précise qu'il est arrivé que je reçoive des jeunes (grands ados ou jeunes adultes) pour 10 € la consultation car leurs parents ne voulaient pas payer (et non ne pouvaient pas d'ailleurs) ! Sans compter non plus le nombre de consultations par téléphone jamais réglées, ... Le sujet n'est donc pas vénal !




Posts à l'affiche
Posts Récents