La différence invisible de Julie DACHEZ et Mademoiselle CAROLINE



Marguerite a 27 ans, en apparence rien ne la distingue des autres. Elle est jolie, vive et intelligente. Elle travaille dans une grande entreprise et vit en couple. Pourtant, elle est différente. Marguerite se sent décalée et lutte chaque jour pour préserver les apparences. Ses gestes sont immuables, proches de la manie. Son environnement doit être un cocon. Elle se sent agressée par le bruit et les bavardages incessants de ses collègues. Lassée de cet état, elle va partir à la rencontre d'elle-même et découvrir qu'elle est autiste Asperger. Sa vie va s'en trouver profondément modifiée.


Une BD formidable pour prendre conscience de l'intérieur, de ce que représente le trouble du spectre de l'autisme, en particulier le syndrome d'Asperger chez une adulte (même si on ne doit plus utiliser ce terme, tout le monde sait de quoi il s'agit !).

Comme pour Marguerite qui s'adapte (mais à quel prix !) jusqu'à ce qu'elle comprenne sa singularité, cette BD peut soit aider les proches, soit ouvrir sur une démarche plus personnelle.

Les blogs de jeunes femmes Aspi pullulent ces dernières années et c'est tant mieux ! Mais n'oublions pas que le diagnostic est posé après avoir entrepris une longue démarche d'entretiens et de bilans spécifiques.


La différence invisible de Julie DACHEZ et Mademoiselle CAROLINE (2016), Editions Delcourt/Mirages : 23,95€ chez LaLibrairie.com : https://www.lalibrairie.com/livres/la-difference-invisible_0-3395677_9782756072678.html


Prêt disponible au cabinet.

Mots-clés :

Posts à l'affiche
Posts Récents