April 5, 2020

Please reload

Posts Récents

Catherine Gueguen, pédiatre : La bienveillance est fondamentale pour l’enfant et l’adolescent !

February 6, 2017

1/4
Please reload

Posts à l'affiche

Oui les consultations prénatales sont utiles !

August 23, 2017

 

Aussi étonnant que cela puisse paraître, rares sont les études de qualité irréprochable ayant démontré l'efficacité des consultations prénatales (CPN) dans la prévention de la morbidité sévère, tant maternelle que périnatale. Leurs résultats sont inconstants du fait de la grande variabilité des méthodologies.

 

Les recommandations concernant le suivi prénatal ne sont pas unanimes : entre 4 consultations pour l'OMS et 15 pour l'American Congress of Obstetrics and Gynecology. La France a opté pour un nombre moyen : 8 consultations prénatales pour une grossesse normale, avec 3 échographies.

 

L'objectif de cette étude est d'évaluer la relation entre le suivi prénatal et la morbidité sévère maternelle (MMS) et périnatale (MPS).

 

Il s'agit d'une étude de cohorte, prospective et multicentrique, menée entre 2010 et 2012 dans quatre maternités de la banlieue parisienne. Au total, 9 117 femmes, enceintes de singleton, ont été incluses dès le premier contact avec l'hôpital.

 

Les auteurs ont utilisé un modèle de régression logistique avec ajustement sur les caractéristiques sociales, démographiques et médicales au début de la grossesse.

 

Les principaux résultats mesurés étaient :

- la date de la première CPN après 14 semaines d'aménorrhée (SA),

- le nombre total de CPN et le suivi échographique.

 

Deux scores de qualité de suivi ont été utilisés :

- le premier combine la date de la première CPN après 14 SA et le nombre total de CPN,

- le second inclut également le suivi échographique.

 

Deux éléments essentiels :

- le nombre de consultations

- le suivi échographique

 

Le nombre médian de CPN était de 9, et près de la moitié des femmes avaient bénéficié de plus de CPN que le nombre recommandé.

Cependant, 12 % des participantes avaient moins de 80 % des CPN recommandées et 2,6 % moins de 50 %, 17 % avaient commencé la surveillance à 14 SA ou plus tard, et 22 % n'avaient pas eu l'échographie du premier trimestre, 17 % du second et 16 % du troisième.

Au total, 18,5 % des femmes ont eu un suivi prénatal inadéquat selon le premier score, et 34,6 % selon le second.

 

Une MMS a été observée dans 2,91 % des cas, et était associée à un nombre de CPN de moins de 50 % que le nombre recommandé (Odds Ratio ajusté ORa = 2,40, Intervalle de confiance à 95 % IC95 : 1,38 – 4,17), mais ni au début tardif des CPN, ni à l'absence d'échographie.

 

Une MPS concernait 5,47 % des cas. Elle était liée à un nombre insuffisant de CPN (moins de 50 % des CPN : ORa = 2,27 ; IC95 : 1,43 – 3,59) et à l'absence d'au moins une des trois échographies, mais pas au début tardif de la surveillance.

 

Les auteurs concluent que la faible utilisation des consultations prénatales est reliée à une morbidité maternelle et périnatale sévère, à des degrés variables en fonction de l'élément et du résultat considéré.

 

Ils relèvent cependant deux éléments importants :

- Les recommandations officielles concernent les grossesses d'évolution normale, or l'étude a inclus toutes les grossesses (les consultations pour surveillance de la pression artérielle ou pour monitoring n'ayant pas été comptabilisées).

- D'autre part, le profil de la population étudiée est assez spécifique, ce qui rend hasardeuse une généralisation.

 

Il n'empêche que cette étude est séduisante, de par l'importance de l'échantillon, le caractère multicentrique et la méthodologie prospective.

 

Reste à savoir pourquoi toutes les femmes ne bénéficient pas de la surveillance qui leur est proposée. Les aspects financiers devraient être analysés et une approche anthropologique pourrait nous éclairer.

 

Abréviations

CPN : Consultations Prénatales 

MMS : Morbidité Sévère Maternelle 

MPS : Morbidité Sévère Maternelle 

SA : Semaines d'Aménorrhée 

 

Source : Dr Charles Vangeenderhuysen http://www.jim.fr/medecin/actualites/medicale/e-docs/oui_les_consultations_prenatales_sont_utiles__167058/document_actu_med.phtmlLinard M et coll. : Association between inadequate antenatal care utilisation and severe perinatal and maternal morbidity: an analysis in the PreCARE cohort. BJOG, 2017 ; publication avancée en ligne le 20 juin. doi:10.1111/1471-0528.14794

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous