April 5, 2020

Please reload

Posts Récents

Catherine Gueguen, pédiatre : La bienveillance est fondamentale pour l’enfant et l’adolescent !

February 6, 2017

1/4
Please reload

Posts à l'affiche

Portraits de parents ... 3 - Le parent autoritaire

February 15, 2017

 

 

Et vous, quel type de parent êtes-vous ?

Pour la plupart, nous sommes "un peu de tout". Et cela fonctionne bien ainsi. Mais parfois, rien ne marche plus. C’est alors du côté de notre style parental qu’il faut peut-être se pencher. Le psychologue François Dumesnil, auteur de Parent responsable, enfant équilibré, rencontre quotidiennement de nombreux parents qui se remettent en question, à l’hôpital Rivière-des-Prairies.

Les problèmes apparaissent quand un style parental devient omniprésent, dit-il. Ou, au contraire, quand le parent ne respecte soudainement plus ce style. Il faut alors se réajuster.

 

 

Le parent autoritaire

 

 

Tandis que le parent permissif a tendance à expliquer sans agir, le parent autoritaire agit sans expliquer, résume François Dumesnil.

 

Il y a problème quand le parent devient autoritaire pour répondre à ses propres besoins et non à ceux de l’enfant.

 

"Par exemple, si l’enfant dérange, le parent lui demande de se taire, mais ne se demande pas si, dans le contexte, c’est normal que son enfant soit bruyant. Ou alors il regarde son émission, mais ne laissera jamais l’enfant regarder la sienne."

 

Parmi les autoritaires, il y a aussi les parents qui ont des exigences démesurées par rapport au stade de développement de l’enfant : au plan de la propreté, de la politesse, du rangement. 

 

L’enfant bien encadré vit des frustrations subjectives. Par exemple, il ne peut pas toujours parler, mais comprend vite qu’il y a un ordre à respecter.

 

L’enfant du parent autoritaire, pour sa part, vit des frustrations objectives : il voit que le parent est centré sur lui-même, et ne comprend pas le sens des interdictions. "Il va donc croire qu’il n’est tout simplement pas important", explique François Dumesnil. 

 

Ce comportement parental va donner un enfant contrôlé, peureux, avec une faible estime de soi.

 

Lorsque le parent a des exigences démesurées, il crée beaucoup d’anxiété. "L’enfant sent qu’il n’a plus le droit d’être ce qu’il est, et n’est jamais sûr de ce qui va arriver."

 

Il faut évidemment lâcher du lest, puis se recentrer sur les besoins de son enfant.

 

"Malheureusement, ces parents se remettent rarement en question avant l’adolescence, quand il est déjà trop tard", constate le psychologue.

 

Avant, ils jouissent de leur pouvoir physique et l’enfant est totalement contrôlé, donc les problèmes ne se font pas sentir.

 

"Puis, du jour au lendemain, ils ont l’impression qu’ils ne sont plus écoutés. C’est alors trop tard : l’intimité n’aura jamais été établie, donc le parent n’aura pas plus de poids que n’importe quel autre intervenant aux yeux de l’enfant, pour rectifier le tir", prévient le spécialiste. 

 

 

Dossier complet : Portraits de Parents 

1 - Quel type de parents êtes-vous ?

2 - Le parent permissif

3 - Le parent autoritaire

4 - Le parent surprotecteur

5 - Le parent aliénant

 

 

Source : http://naitreetgrandir.com/fr/etape/1_3_ans/viefamille/fiche.aspx?doc=bg-naitre-grandir-parent-quel-type-permissif-autoritaire-surprotecteur

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous